La famille des Bambous Paisibles – TTG

TINH TRUC GIA – LA FAMILLE DES BAMBOUS PAISIBLES

La Famille Des Bambous Paisibles, Tinh Truc Gia (TTG) est un centre de formation professionnelle et de vie communautaire pour jeunes adultes vivant avec un handicap, inauguré en 2009. La communauté est basée sur des valeurs humanistes offrant un environnement sain qui favorise le bien-être de chaque membre. À TTG, nous développons une mode vie écologique et l’agriculture bio-dynamique. 

TTG est devenu un centre de formation pratique pour la socio-thérapie et le jardinage bio-dynamique. La vie communautaire joue un rôle important pour l’intégration de la personne handicapée. En 2012 Tinh Truc Gia (La Famille des Bambous Paisibles) a rejoint le Mouvement Camphill

La vie communautaire est un apprentissage de chaque jour, elle joue un rôle central dans le projet thérapeutique du Centre. Le mode de vie familial et l’ambiance chaleureuse sont des facteurs d’intégration et d’épanouissement. Devenir adulte, c’est aussi se trouver soi-même et accepter l’autre dans sa différence. La vie culturelle et spirituelle qui rythme le quotidien à la Famille des Bambous Paisibles permet aux jeunes de découvrir les richesses de leur propre pays et de leur propre culture.

L’HISTOIRE DE TINH TRUC GIA

La Famille des Bambous Paisibles, Tinh Truc Gia (TTG) a été créée après que les enfants issus des classes spécialisées inaugurées par Eurasia dans les diverses écoles de Hué aient fini leur éducation scolaire. Il était alors difficile de trouver des centres de formation vocationnels et des situations de travail et de vie permettant à ces jeunes en situation de handicap de s’intégrer à la société. TTG est une communauté de vie et de travail qui est totalement intégrée à la culture locale, situé à la campagne, à 10 minutes en scooter du centre ville de Hué. Tinh Truc Gia est une belle communauté avec de nombreux immeubles pour l’internat, des ateliers, des salles de classe et un luxuriant jardin biodynamique.

Plus de 30 adultes and environ 10 adolescents vivent, apprennent et travaillent à TTG. Nous avons depuis quelques années un Jardin d’enfant inclusif Waldorf qui accueille 16 enfants. Environ 15-20 collaborateurs bien formés travaillent à TTG.

Tous les jeunes reçoivent une formation professionnelle leur permettant d’être intégré au monde du travail et de devenir aussi autonome que possible. Dans l’atelier de transformation de nourriture nous fabriquons des glaces, des jus de fruits, des confitures, et des pâtisseries. Nous proposons ces produits à la vente, vous pouvez également les déguster dans notre tea room. L’atelier de peinture sur laque vous propose des œuvres colorées, joyeuses et originales. Un atelier de fabrication de poupées, d’encens et de broderies offre des produits réalisés avec beaucoup d’amour, de patience.

TTG est un environnement chaleureux et dynamique pour les jeunes mais aussi pour tous ceux qui s’y rendent, la communauté cherche à incarner le soin à soi, le soin aux autres et le soin à la nature. Des écoliers d’écoles de la ville de Hué viennent régulièrement visiter TTG afin d’y apprendre comment on vit et travaille au sein du centre, mais aussi afin d’en apprendre sur un mode de vie écologique. Ceci donne la possibilité aux jeunes en situation de handicap de partager leur savoir, leurs compétences et leur façon d’être et de vivre ensemble (pour en savoir plus sur le projet empowerment, cliquez ici). Des cours de formation sont aussi organisés au sein de la communauté par Eurasia Learning Institute – ELI.

ATELIERS DE FORMATION PROFESSIONNELLE

Le centre permet aux jeunes en situation de handicap d’être intégrés le plus possible dans la vie professionnelle, afin qu’ils puissent être aussi autonomes que possible. Les divers ateliers de TTG permettent aux jeunes d’apprendre un métier et promeuvent une activité rémunérée.

LE BONHEUR NATIONAL BRUT APPLIQUÉ À TTG

Lorsque nous avons créé la Famille des Bambous Paisibles à Hué, au centre Vietnam, notre intention fondamentale n’était pas uniquement de prendre soin de jeunes personnes en situation de handicap, mais de créer un environnement propice pour que ces jeunes puissent développer leur plein potentiel, de manière à faire une contribution positive à la société. Depuis la création du centre, ces contributions sont multiples.

Lorsque nous avons commencé notre communauté, ce n’était alors pas encore possible pour une ONG étrangère d’acheter un terrain au Vietnam et de créer un centre privé. Grâce à une expérience de terrain de longue date dans le domaine de l’éducation spécialisée, nous avons gagné la confiance du gouvernement local, et celui-ci nous a octroyé une exception pour que nous puissions créer le premier centre privé et gratuit, entièrement basé sur nos valeurs, et guidé par les principes du Mouvement Camphill, ainsi que plus tard, par le cadre du Bonheur National Brut.

Au Vietnam, comme dans beaucoup de pays soit disant “en voie développement”, la modernisation de l’agriculture a généré beaucoup de dégâts pour l’environnement ainsi que pour la santé de la population, notamment du à la mauvaise utilisation de pesticides et d’engrais. C’est notamment chez les parents que des inquiétudes naissent vis à vis des effets d’une nourriture malsaine sur la santé de leurs enfants. À TTG est né le premier jardin biodynamique au Vietnam, un projet qui est rapidement devenu un pilote ou des écoles d’agricultures venaient apprendre sur une différente manière de prendre soin de la terre et de produire de la nourriture saine. Des écoles viennent aussi visiter notre jardin et apprendre sur l’écologie, le jardinage et travaillent avec les personnes en situation de handicap, appréciant la contribution de ces derniers à la société, avec les jeunes en situation de handicap en position de formateurs dans certains domaines.

Notre communauté mange principalement la nourriture provenant du jardin, et de la nourriture biologique, locale pour tout ce qui n’est pas produit sur place.

Nous essayons de réduire notre impact environnemental, grâce à des initiatives telles que des panneaux solaires pour produire de l’eau chaude et de l’électricité, notre propre source d’eau et des moyens pour récolter l’eau de pluie. Notre prochain projet est de devenir une communauté 0 déchet, ainsi que de recycler les déchets humains en composte en et biogaz.

Notre but est de devenir financièrement et économiquement durable et de générer assez de revenus pour devenir indépendant. Puisque notre communauté est aussi un centre de formation professionnelle, les jeunes personnes en situation de handicap qui ont obtenu leur diplômes et désirent rester au sein de la communauté sont engagés en tant que collaborateurs. Notre priorité actuelle et de développer de l’entreprenariat social en lien avec d’autres entreprises portant des valeurs similaires aux notres. Nous transformons des fruits tropicaux du jardin pour faire de la délicieuse confiture, des jus et des glaces, nous avons une pâtisserie et produisons différents types de cookies, qui sont vendus à travers un site web de nourriture saine basé à Saïgon.

Notre atelier de laques mêle des techniques traditionnelles avec une créativité spontanée qui permet aux jeunes de s’exprimer librement tout en apprenant un artisanat traditionnel vietnamien. Nous organisons des expositions et des ventes aux enchères, ce qui est toujours une expérience émouvante puisque les jeunes sont fiers lorsqu’ils prennent conscience de la valeur que portent les gens aux œuvres qu’ils ont créées. Nous avons également un atelier d’encens qui produit des encens de haute qualité, faits à base de produits naturels biologiques, selon une recette traditionnelle.

Nous avons ouvert une maison de thé dans notre jardin, ouvert sur un magnifique jardin de fleurs; ceci nous donne l’opportunité de vendre quelques produits des ateliers et du jardin, dont notre thé vert biologique. De même, c’est aussi une opportunité pour les jeunes d’apprendre des compétences liées au service, et de s’entrainer à compter, lire, écrire mais aussi parler d’une manière appropriée avec des étrangers.

Tous ces projets portent enfait une double mission: la première, créer des situations dans lesquelles des jeunes en situation de handicap mental puissent apprendre des compétences utiles, se former pour un travail, et ainsi contribuer activement a la société, et générer des fonds pour les frais de fonctionnement du centre.

Cette année TTG a réussi à générer plus de 50% de ses frais de fonctionnement grâce à ses activités. Évidemment un tel centre aura toujours besoin d’un soutien financier afin de continuer à fleurir et se développer.

Lorsque nous avons créé La Famille des Bambous Paisibles, nous nous soommes inspirés des idéaux du mouvement Camphill, mais nous souhaitions créér une communauté qui soit entièrement intégrée dans la culture et le contexte Vietnamien.  Nous ne souhaitions pas importer des valeurs étrangères, et des pratiques culturelles dans un pays qui avait tant souffert et pendant si longtemps de part des influences extérieures destructrices, que ce soit pendant le colonialisme Français ou l’impérialisme Américain.

À la fois, nous savions de part de nos expériences au sein de la communauté Camphill de Perceval quelle importance les pratiques culturelles et spirituelles avaient afin de structurer la vie et les cycles temporels au sein de la communauté. L’enjeu fut alors de trouver l’essence des pratiques que nous avions expérimentées dans un contexte largement Chrétien, dans une zone tempérée, et de re-créer des formes et rituels similaires issus d’un contexte Vietnamien, largement Bouddhiste et influencé par le confucianisme, dans un climat tropical. Beaucoup de fêtes religieuses sont en lien avec la saison, Noël avec la solstice d’hiver, Pâques avec l’équinoxe de Printemps, la St Jean avec la solstice d’été, et la St Michel à l’équinoxe d’automne.

Nous avons ainsi structuré notre calendrier annuel autour de fêtes traditionnelles Vietnamiennes et Bouddhistes, connectées au cycle de la lune plutôt qu’au cycle du soleil, dont des cérémonies de célébration des ancêtres et des esprits terrestres, à la nouvelle lune et à la pleine lune.

De même, nous structurons la semaine autour d’une journée de pleine-conscience et une soirée de partage que nous appelons le “Partage du Cœur”, ou chaque membre de la communauté a une opportunité de partager comment ils se sentent, ce qui les inquiète, les rend heureux, ou ils sont entendus dans une atmosphère bienveillante, de respect et de non-jugement.

Nous organisons régulièrement des cours et ateliers pour collaborateurs et jeunes confondus, avec l’intention de promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie, et nous avons créé le “Eurasia Learning Institute – ELI” afin de partager nos expériences et les apprentissages issus de ces expériences au-dela des murs de notre communauté. Par exemple, nous avons développé un programme pour quarante professeurs d’université de Saïgon qui souhaitent mettre en œuvre un programme autour du Bonheur et du Bien-être de leurs étudiants. Nous travaillons également avec le département de l’éducation de la province de Hué et avons mis en œuvre le programme “Happy Schools”, aujourd’hui dans sa phase pilote.

Ceux-ci sont quelques exemples de la manière dont nous tâchons d’inclure les dimensions spirituelles et culturelles dans la vie communautaire, et de comment ils peuvent s’étendre au delà de la communauté.

Bien sur, à TTG nous avons une structure de leadership qui est responsable et transparente, notre tentative étant de fonctionner grâce à des processus de décision participatifs, qui puissent inclure tout le monde, les collaborateurs, les bénévoles et les résidents, et nous organisons régulièrement des ateliers et séminaires dans le but de re-définir et co-créer une vision & mission commune, qui soit adoptée par tous. Lorsque de nouveaux projets émergent, la communauté entière est consultée afin que des doutes ou idées puissent être énoncés. Par exemple, récemment nous avons créé un jardin d’enfant inclusif et un secteur pour de jeunes adolescents à comportements difficiles, et nous essayons d’aller vers un programme 0 déchets. Ces différents projets ont été discutés dans des réunions ouvertes. Au delà des 4 piliers du BNB nous utilisons aussi les 9 domaines comme un outil d’évaluation afin d’améliorer le fonctionnement de notre communauté.